8,00 16,00 
1 avis
3,50 
Rupture de stock
2 avis
3,50 
1 avis
3,00 

En tant que musulman, vous avez certainement entendu parler, au moins une fois, au travers d’un prêche ou lors d’une assise religieuse, de Cheikh Al Albani.

Ce grand érudit du vingtième siècle s’est notamment illustré dans la science du hadith. Qu’Allah fasse miséricorde à ce savant de la Sounnah qui a laissé derrière lui de nombreux travaux profitables pour la Oumma.

Cheikh Al Albani : un savant contemporain emblématique

Apprendre sa religion ne fait pas partie des options qui s’offrent à vous, ô musulmans. En réalité, il s’agit d’une obligation !

Pour y parvenir, le croyant doit s’entourer de personnes vertueuses car notre religiosité dépend de nos fréquentations.

Notre site musulman vous fait découvrir les nombreux ouvrages rédigés par cheikh Al Albani, un fervent défendeur de la Sunna.

De son vrai nom Muhammad nasir-ud-Din al Albani, il a vécu 85 ans. En effet, il est né en 1914 en Albanie et est décédé en Jordanie en 1999.

S’il a grandi dans une famille pauvre, cela ne l’a pas empêché d’évoluer dans un cadre propice à l’étude de la science religieuse. D’ailleurs, son père faisait partie des gens de science.

Cheikh Al Albani commence donc son apprentissage de la science du Coran, du hadith et du fiqh en 1923, lors de son déménagement à Damas.

Ses capacités à apprendre le ‘ilm de façon autodidacte sont remarquables. Il suivra malgré tout des cours auprès des oulémas durant son cursus. Parmi les savants de son époque, on retrouve également Cheikh Sa’di, né en 1889 et mort en 1959, rahimahoullah.

Cheikh Al Albani, une des plus grandes figures dans la science du hadith

Durant sa vie, Cheikh Al Albani reçoit les louanges de nombreux grands savants de la SounnahCheikh Ibn BazCheikh Ibn Uthaymin…tous reconnaissent le niveau intellectuel du cheikh, ainsi que ses efforts fournis dans la da’wa.

De nombreux audios illustrent sa capacité à réfuter les gens de l’innovation. Il avait pour ambition de discuter les questions de science en revenant seulement aux textes religieux.

Dans de nombreux ouvrages religieux, on retrouve la mention “authentifié par Cheikh Al Albani“. Il incarne une véritable référence dans la science du hadith.

Dans son entourage, on compte de nombreux achâ’irah, ainsi que soufis. Cependant, Allah lui a fait aimer le tawhid authentique, à savoir celui des salaf salih.

Ibn Kathir, rahimahoullah, a quant à lui excellé dans la science du Coran, et plus particulièrement dans le tajwid. D’ailleurs, on retrouve son livre “l’authentique de l’Exégèse d’Ibn Kathir (4 Tomes)” dans de nombreuses mektaba.

Une histoire vient également témoigner de sa détermination quant au fait de défendre les préceptes religieux. Cheikh Al Albani a en effet dû faire face à des accords profonds avec son père.

Il a su lui prouver par des hadiths l’interdiction relative au fait de prier dans des mosquées dans lesquelles il y a des tombes. Cela lui a valu un ultimatum de la part de son père. Il a fait le choix de se séparer de lui.

Une science qui perdure

Bien qu’il ait marqué son époque, aujourd’hui, les gens se tournent toujours vers ses ouvrages pour mieux connaître l’islam.

Qu’Allah récompense Cheikh Al Albani, ainsi que les savants qui ont fourni un effort dans la da’wa, en appelant les gens vers Sa noble religion.